ACTUALITÉS

Mot du Président
Le mardi 1 juin 2021

Madame, Monsieur, chers membres, chers sympathisants,

A l’occasion de ce premier traditionnel « Mot du Président », je souhaite tout d’abord remercier ceux et celles qui m’ont fait confiance et m’ont demandé d’assurer la Présidence de la section crainhemoise de DéFI jusqu’à la prochaine assemblée générale. Je voudrais aussi saluer tout spécialement notre ancien Président, Arnold d’Oreye, qui, après plus de cinquante années de vie politique, mérite une retraite politique longue et heureuse.  Je le remercie une fois de plus pour sa confiance.

Dans ce premier billet, j’aurais aimé vous parler de beaucoup de choses, évoquer tous les projets que j’ai pour notre belle commune mais ceci occuperait toute cette lettre d’information.

Je voudrais plutôt me concentrer sur quelques points importants. DéFI-Crainhem associé au MR local et à quelques indépendants est dans l’opposition pour quelques dizaines de voix.   Nous sommes aujourd’hui dirigés par une équipe hétéroclite, inexpérimentée, voguant à vue et utilisant souvent des méthodes peu élégantes tant à notre égard que vis-à-vis de l’administration.  Elle n’a pas un réel projet pour la commune si ce n’est malheureusement de l’intégrer complètement dans les girons de la Flandre en l’écartant encore un peu plus de Bruxelles.  J’invite tous les élus DéFI à la plus grande vigilance pour empêcher que Crainhem ne soit complètement déstructuré au cours des prochaines années.

Nous sommes aujourd’hui à mi-mandat et il faut déjà penser à la prochaine échéance. Vous serez amenés à renouveler votre confiance en vos élus dans trois ans mais avec quelques nouveautés dans le mode de scrutin.  Le vote ne sera plus obligatoire ; la case de tête n’existera plus et seuls les votes de préférence compteront pour désigner vos élus ; et surtout, le bourgmestre sera celui ou celle qui aura obtenu le plus de voix sur la liste qui comptera le plus d’élus.  Il est donc primordial que les forces francophones se rassemblent sous une bannière unique.  Il faut y penser dès maintenant. Ce sera ma première tâche en tant que président.

Vouloir diriger une commune ne peut se concevoir sans définir les contours d’un projet. DéFI a toujours été un parti démocratique, social et responsable sur le plan du développement durable. J’ai la volonté de traduire ces axes principaux dans un projet pour la commune de Crainhem. Nous le rédigerons ensemble dès l’automne de cette année. J’aurai l’occasion de vous en entretenir plus largement lors d’un prochain billet.

Je ne pourrais terminer sans revenir sur l’actualité immédiate et la situation sanitaire que nous connaissons.  Nous avons tous passé des moments douloureux tant sur le plan moral que matériel.  Je voudrais vous rappeler que tant nos deux échevines , la présidente du CPAS que les conseillers et moi-même sommes à votre disposition pour vous aider le cas échéant.  Je voudrais aussi insister à vous faire vacciner, seul moyen d’éradiquer ce terrible virus.  Les derniers chiffres sont heureusement porteurs d’espoir et nous permettre d’envisager des jours meilleurs.

Je vous souhaite un merveilleux été.

Dans la même rubrique
Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
Hommage Il y a un an, DéFI perdait Antoinette Spaak, une grande dame de la politique
La construction d’un parking au métro de Kraainem : ce n’est pas pour demain !
La construction d’un parking au métro de Kraainem : ce n’est pas pour demain !
Lettre ouverte à Mr le Bourgmestre – Ambiance tendue entre majorité et opposition – les plaintes se multiplient
Lettre ouverte à Mr le Bourgmestre – Ambiance tendue entre majorité et opposition – les plaintes se multiplient
« Les nouvelles du Conseil communal » – 20 juillet 2021
« Les nouvelles du Conseil communal » – 20 juillet 2021
Inondations du 14 juillet : Kraainem ne pouvait rester indifférente !
Inondations du 14 juillet : Kraainem ne pouvait rester indifférente !
Ring Nord – Avis commun des Collèges des bourgmestre et échevins des communes de Crainhem, Wezembeek-Oppem, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert dans le cadre de la consultation publique menée par la Werkvennootschap et le Service Environnement de la Région flamande
Ring Nord – Avis commun des Collèges des bourgmestre et échevins des communes de Crainhem, Wezembeek-Oppem, Woluwe-Saint-Pierre et Woluwe-Saint-Lambert dans le cadre de la consultation publique menée par la Werkvennootschap et le Service Environnement de la Région flamande